TryToCook, food opinion

Mes découvertes culinaires à Paris mais aussi en temps qu' étudiant à Lyon, que touriste en voyage, ...

mercredi 1 janvier 2014

Le Comptoir de l'Epicerie du Père Claude - Paris est un trésor 17

a

Il y avait le restaurant du Père Claude, il y avait l'Epicerie du Père Claude mais maintenant il faut compter aussi avec le Comptoir de l'Epicerie du Père Claude. Une adresse qui fait son chemin et qui vaut grandement le détour ! A l'occasion d'un déjeuner en famille je m'y suis rendu dans le but de découvrir ces burgers si gourmets et pourtant abordables (voire au même prix que les autres). Le chef vous accueille chaleureusement et veille à la bonne humeur et à votre confort en enchaînant conseils et plaisanteries.

Confortablement installés aux tables hautes à l'intérieur, près du chef qui cuisine devant vous, nous avons pu nous régaler de 5 burgers, tous aussi spéciaux les uns que les autres. Depuis son ouverture le restaurant a agrandi sa carte et propose de nombreuses variations, il est bien difficile de se décider !

Le premier gouté, c'est la star du restaurant, la photo du dessus, le burger noir nommé le Dark Electric Cheese
Tomate, oignon rouge, riquette, pickles, mayo piquante, Tabasco ketchup, Cantal Fermier et Fleur de Sechuan. Tout ceci venant complimenter une superbe viande, cuite parfaitement et comme demandé, un gout unique et un juteux incomparable. Le pain coloré à l'encre de Seiche n'est pas brioché mais cela n'enlève en rien son moelleux. Il est tendre et toasté, c'est parfait. La riquette, les oignons et les pickles amènent de l'acidité, le Fleur secoue le palais, la tomate rafraichit et le cantal participe à l'onctuosité. Et n'oublions surtout pas l'association savante des sauces bien bien relevées. Alors si votre palais y est habitué, n'hésitez pas à le ravir en choisissant ce burger.

Une deuxième possibilité s'offre à vous, le BBQ. Tomate, oignon rouge, pickles, riquette, bacon, cantal fermier, beignet d'oignons et sauce BBQ maison. On s'attend bien à un burger barbecue gourmand, mais revisité ! Et c'est le cas, encore une fois tout se marie à merveille, tout les ingrdients sont à la bonne température et complimentent leurs voisins. Le beignet d'oignon est une jolie surprise.

Si vous êtes un peu plus aventureux, faites comme moi et choisissez de gouter le burger Ibérique. Steak de porc ibérique, chorizo, tomate, oignon rouge, cantal, fermier, salsa Andalouse et des piments. C'est un plaisir de voir cette attention portée aux produits et à leur origine. Je pense que c'est ce qui différencie le cuisinier des chaînes multinationales (non je ne cite personne !). Au niveau du gout c'était tout aussi original que je l'aurais espéré. Imaginez que vous croquiez dans un sandwich de saucisson moelleux. C'était une sensation nouvelle et très amusante gustativement parlant ! Je pense par contre que face au boeuf, le steak de porc fait un peu petit. Vu la complexité et la diversité des saveurs en bouche, je n'ai meme pas envie de me plaindre que le fromage n'est pas assez présent, c'est vraiment le gout de l'ensemble qui l'emporte. Après si un burger met le fromage en vedette il faudra en mettre plus à mon avis ...

Je vous présente maintenant le Forestier. Oignon rouge, champignons de Paris et crème de truffe. Là on est dans le concis et efficace. On ne se cache pas derrière beaucoup d'ingrédients. Une viande d'exception, des champignons parfaitement assaisonnés et une touche onctueuse de truffe. Chaque gout est fort, se marie aux autres et vous avez un burger simple et délicieux !

Il en reste encore un et pas des moindres ! Le Strogonoff : tomate, riquette, oignon rouge, bacon, champignons de Paris, cantal fermier et sauce Paprika. Aucune déception au comptoir ! Celui là aussi est créatif, généreux, cohérent et en bouche les gouts sont présents. Chaque ingrédient a sa place et s'exprime. Et vu la gourmandise, je peux vous dire qu'on s'en met plein les doigts mais qu'on ne veut pas en perdre une miette !

Pour parler rapidement des frites, je dirais qu'elles sont bien cuites et que différentes sauces sont à votre disposition (dont une béarnaise, la bonne idée). C'est bien dommage qu'elles ne soient pas faites maison. Chacun sa spécialité mais ça élèverait encore plus l'adresse dans sa recherche de l'exploitation gastronomique du hamburger. Avec des frites maison, cette réponse du cuisinier gastronome résonnerait encore plus comme la voix du bon produit et de la bonne cuisine.

 

En dessert, le Comptoir de l'Epicerie du Père Claude propose ceux de Carl Marletti, un patissier renommé. Les desserts sont bons, dans la tradition de la patisserie française. Religieuse au chocolat, éclair au caramel beurre salé, tarte au citron...

Que dire pour cloturer cet article ? Cette adresse m'a réellement enthousiasmé comme rarement c'est le cas ! Une cuisine de qualité avec des produits frais mais sans jamais enlever la gourmandise ! Il y a de la sauce, le pain est moelleux à souhait, l'expérience est à renouveler ! D'ailleurs il mériterait vraiment d'y avoir plus de places assises. Pour conclure, si vous êtes à la recherche d'un hamburger réalisé par un cuisinier, sans autre inspiration que sa gourmandise et la mise en valeur de beaux produits comme la truffe, le porc, les champignons, ... venez sans attendre tester le comptoir. Il y a des prix très avantageux si vous prenez à emporter ou si vous suivez leur camion dans Issy les Moulineaux. Et même au restaurant, 15€ pour ce plat d'exception c'est commun et surtout totalement justifié. A tester aussi la prochaine fois : j'ai vu qu'ils proposaient du poulet fermier frit comme aux Etats-Unis, ça m'intéresse beaucoup de voir comment ils se le réapproprient !

Posté par trytocook à 16:25 - Paris est un trésor - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

Commentaires

    Mécontent

    Meilleur burger de Paris, pas forcément mais l’un des meilleurs c’est sûr, notamment grâce à leurs buns, tant moelleux que croquants… Cependant concernant le service et le personnel c’est un 0 pointé !!! Je n’ai jamais vécu cela…J’y ai été (nous étions 3) tôt pour éviter la foule (12:00), après avoir commandé on nous a demandé tout naturellement d’attendre notre commande dehors. Souhaitant de toutes façons y aller nous nous y rendîmes sans broncher. Mais arrivés dehors la serveuse nous repproche de s’être assis pour attendre, elle désirait en fait qu’on s’en aille pour attendre sur le trottoir!!! Hausse de ton de voix de notre part donc nous restons assis, surtout que le resto est quasiment vide. Au moment de repartir, en nous remettant notre commande un autre serveur nous indique qu’en fait vu l’étroitesse du lieu il faut laisser la terrasse et le resto vides aux autres clients, prenant l’exemple de McDo où, je cite, “on est obligés d’attendre debout”. Comparaison très mal placée pour un fast-food chic qui se veut faire de la qualité. Résultat, même s’ils faisaient le meilleur burger au monde je n’y remettrai plus jamais les pieds !!!!

    Posté par student, vendredi 4 avril 2014 à 19:44
  • Sérieux ? Je suis trop surpris ... Essayez de leur dire sur Facebook je pense pas qu'ils vont rester sans réagir ... Mais je comprends ce sentiment !

    Posté par TRYTOCOOK, vendredi 4 avril 2014 à 20:42

Poster un commentaire